COMMENT PROFITER DU CRÉDIT D’IMPÔT?

Vous êtes un particulier et vous souhaitez réaliser des travaux d’économie d’énergie dans votre résidence principale? Vous pouvez bénéficier du crédit d’impôt sous certaines conditions.

 

Qu’est ce que le crédit d’impôt transition énergétique ?

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) a été mis en place le 1er septembre 2014. Il octroie un avantage fiscal aux contribuables ayant engagé des travaux d’amélioration énergétique de leur habitation. Il vise à encourager les technologies les moins polluantes et à orienter la production et la consommation énergétique vers les énergies renouvelables.

 

Quelles sont les conditions pour bénéficier du crédit d’impôt?

-Le domicile où vous réalisez les travaux doit être votre résidence principale et doit être situé sur le sol français.

-Vous devez être propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit de ce logement.

-Vous exercez une activité professionnelle en France ou vos  intérêts économiques sont en France, même si vous ne payez pas d’impôt sur le revenu.

-Depuis le 1er janvier 2014, les propriétaires-bailleurs ne sont plus éligibles au crédit d’impôt.

-Le crédit d’impôt transition énergétique ne s’applique qu’aux bâtiments achevés depuis deux ans ou plus.

-L’entreprise qui réalise vos travaux ou qui fourni et  installe votre équipement doit posséder la qualification RGE.

-Depuis le 1er janvier 2016, l’entreprise en charge de vos travaux doit réaliser une visite préalable à l’établissement du devis dans le but de vérifier l’adéquation des travaux envisagés avec le logement destinataire. La date de cette visite obligatoire est à mentionner sur la facture du professionnel.

 

Le montant du crédit d’impôt :

Le montant moyen des économies réalisables suite à des travaux de rénovation est de 637€ par an.

Depuis le 1er septembre 2014, il n’existe qu’un seul taux unique : 30%. Il est applicable à tous les travaux de rénovation énergétique éligibles et ce dès la première opération.

Indépendamment du type de travaux entrepris, il existe un plafond au-delà duquel le montant des travaux ne sera plus éligible. La part des dépenses qui dépassera ce plafond ne comptera pas dans le calcul du Crédit d’impôt. Ce montant varie en fonction de l’état civil :

  • 8.000 € pour une personne célibataire, veuve ou divorcée
  • 16.000 € pour un couple marié ou pacsé soumis à imposition commune

Pour savoir si vous êtes éligible au crédit d’impôt et calculer le montant exact de votre crédit d’impôt, rendez vous ici.

 

 

 

 

 

 

2017-07-17T07:44:33+00:00